Menu icoMenu232White icoCross32White
Retour
Yves BUSIERE
4 février 2021
Léa, kayakiste franco-canadienne

Léa, kayakiste franco-canadienne

Avec sa double nationalité, Léa a fait le choix de courir pour le Canada. Sa première participation internationale a été la dernière coupe du monde à Pau, en novembre dernier. Cette confrontation avec les meilleures mondiaux est prometteuse avec une deuxième place au boardercross et une 11ème place en slalom, obtenue au cours de l'une des manches de qualification, lui permettant ainsi d'accéder à une demi-finale.

storage?id=1419430&type=picture&secret=6Hh8q1IXg01pxvwG9QRB3bIAdOy2SYomgmIGhs1D&timestamp=1612456996

Le boardercross de la coupe du Monde de Pau (photos presselib.com)

"Ma famille est sportive mais je n'ai découvert le canoë-kayak qu'en 4ème, entraîné par mon frère à l'UNSS, puis à la section sportive du collège Marguerite de Navarre". Dans la foulée,  toute la famille se met à pratiquer et à s'investir dans ce sport. Son frère, Alex est aussi compétiteur de haut niveau, également sous les couleurs du Canada.

En cinq ans, Léa va vite progresser et atteindre la N1 l'an dernier. Avec ses coéquipières de club, elle monte sur la première marche du podium au championnat de France à Metz, en 2019.

storage?id=1420099&type=picture&secret=LidiHStAAC0rtyGCjbmzk1FpwvtOHE5riILMbG0Q&timestamp=1612514510

Navigation, musculation, course à pied : elle arrive à combiner ses deux entraînements quotidiens avec sa scolarité. "Ce n'est pas toujours facile. Quand la fatigue s'accumule, il faut savoir prendre du temps et faire des sacrifices."

En deuxième année de STAPS à Tarbes, elle est actuellement en stage au club pour 40 heures, nécessaire pour la  validation de son année d'étude. C'est avec l'entraîneur du club, Jérôme, qu'elle intervient sur les niveaux 3 et le groupe espoir. Les séances sur l'eau d'environ 1 heure ont lieu essentiellement sur la canal Marsan avec le travail en aérobie mais aussi au SEV pour des conseils plus techniques.

Pour 2021, Léa espère en une saison internationale complète. Elle aime cette pression de la compétition qui lui donne de l'adrénaline. Bagarrer avec les courants pour réussir à les dompter reste un plaisir et lui procure beaucoup de sensations.

Consultez également
Très belle 4ème place pour Marjorie !

Très belle 4ème place pour Marjorie !

Elle nous aura fait vibrer jusqu’au bout de la finale des Canoë Dames. Marjorie DELASSUS ...

Yves BUSIERE
31 juillet 2021
Pluie de médailles pour le club à Bourg.

Pluie de médailles pour le club à Bourg.

Après des championnats de France 2020 à effectifs réduits, nous sommes cette année tous...

Edgar PRIGENT
30 juillet 2021
Marjorie va partir à Tokyo

Marjorie va partir à Tokyo

Bonjour Marjorie. Tu rentres d'une tournée de compétitions internationales: championnat d'Europe...

Yves BUSIERE
22 juin 2021
Un week-end bleu-blanc-rouge pour le club

Un week-end bleu-blanc-rouge pour le club

Pour le Pau Canoë Kayak Club Universitaire, carton plein sur le nouveau bassin des jeux...

Benjamin RENIA
1 juin 2021
Le Rabaska est à l'eau !

Le Rabaska est à l'eau !

Il attendait impatiemment la levée des restrictions sanitaires pour sa première mise à l'eau....

Yves BUSIERE
27 mai 2021
Du nouveau pour le Pagaie Santé du PCKCU

Du nouveau pour le Pagaie Santé du PCKCU

Un nouveau pour le club : Le RabaskaLe club a fait l’acquisition d’un nouveau bateau collectif...

Chloé DOLATABADI
14 mai 2021